Récit d'une vendéenne au Québec!

24 novembre 2013

Automne 2013

Puisque je n'arrive pas à me garder à jour au fur et à mesure, je vais fonctionner par saison! ;-) Je pense que c'est mieux ainsi!

L'automne a réellement commencé mi-septembre ici. Et pour en profiter au maximum, avec Ophé, son chum et Djoul, on s'est organisé une virée en Estrie (la région où habite Ophé, soit près de Sherbrooke) pour aller faire une rando au Mont Chauve, dans le parc du Mont Orford.

Voici une petite carte pour mieux situer où ça se trouve par rapport à chez moi ou à Montréal !

Nous sommes vraiment bien tombés. Une journée magnifique. On avait prévu les polaires pour la pause au sommet! Finalement, toute la randonnée s'est faite en débardeur et short! Mais ce n'était pas l'été indien, car il n'avait pas encore gelé 3 nuits de suite!

Voici quelques photos: IMG_1819 [800x600] IMG_1830 [800x600] IMG_1841 [800x600] IMG_1849 [800x600] IMG_1864 [800x600] IMG_2677 [800x600] IMG_2656 [800x600] IMG_1874 [800x600] IMG_1920 [800x600] IMG_1933 [800x600]

 

Et comme le vendredi juste avant, je venais de recevoir la totalité de mes papiers pour renouveler mon permis de travail temporaire, et que je devais alors passer aux douanes (question administrative...), j'ai profité d'être proche de la frontière pour y aller le dimanche. En 30 minutes mon nouveau permis de travail était prêt! Efficaces ces québecois! ;-)

Donc pour ceux qui ne le savent pas encore et qui liraient ce blog, je reste encore au Québec pour au moins 2 ans, jusqu'en octobre 2015. A voir pour après! Je ne prévois plus si longtemps à l'avance, surtout quand je pense que cela va faire 2 ans que je suis au Québec mardi, alors que je ne devais y rester qu'un an! ... La vie nous réserve tant de surprises que rien ne sert d'être trop planificateur! (C'est une des choses que j'ai apprises au cours de mes deux années ici!)

 

Ensuite, nous avions un lundi férié pour l'action de grâce, le lundi 14 octobre. Avec plusieurs copines de Montréal on en a profité pour aller voir la mer!!!! Direction Old Orchard Beach, Cape Porpoise, Kennebunk port, Ogunquit, Portland et Kittery pour terminer par une journée Outlets! (du samedi au lundi)

En partant, le samedi, nous avons fait une halte dans les montagnes blanches. Une petite randonnée au Mont Willard, la tête dans les nuages, à notre grand regret! Pas de vue imprenable sur la chaîne de montagnes... Ce sera pour une prochaine fois!

Ca nous a vraiment fait beaucoup de bien de partir loin du quotidien! La route a été longue, mais ça a été! A refaire, je partirai avec 4 jours minimum de congés par contre! Le retour de nuit a été plutôt éprouvant! Mais tout est bien qui finit bien!

Là-bas, nous avons pu constater le riche passé de la région avec les villages de pêcheurs et les maisons bourgeoises d'antan! C'était vraiment mignon. Et puis avec l'air marin, les vagues...!!! Des moments agréables à n'entendre que le bruit des vagues qui se cassent sur le sable! Ca me manquait! Il y a beau y avoir beaucoup de plans d'eau et de lacs ici, ce n'est pas pareil! Et même si je n'ai pas eu l'habitude d'aller très souvent à la plage quand j'étais en Vendée, eh bien j'ai quand même ce besoin de voir la mer et de sentir cet air iodé! C'est toujours très agréable, quel que soit l'endroit!

Voici quelques photos!

Dans les montagnes blanches: IMG_9547 [800x600] IMG_9558 [800x600] IMG_9586 [800x600] IMG_9588 [800x600] IMG_9605 [800x600] IMG_9639 [800x600] IMG_9644 [800x600]

Après la nuit à Old Orchard, direction les petits villages sur la côte en direction du sud pour voir les phares et forts faisant la réputation du Maine... Mais nous n'en avons pas vraiment vu en fait! Nous avons plutôt découverts plusieurs petits ports protégés.  IMG_9683 [800x600] IMG_9712 [800x600] IMG_9691 [800x600] IMG_9744 [800x600] IMG_9756 [800x600] IMG_9794 [800x600]

On a quand même goûté au homard, autre emblème du Maine!!!! Dans un resto très réputé là-bas, apparemment. Enfin il y avait plein de monde du coin, ou du moins des anglophones et il nous avais été conseillé par un Québecois, surtout pour sa chaudrée de palourde!

Mais ... Très très gras! Tous les plats étaient huileux... Pas des plus agréables!

Et ce n'est pas tout! Vraiment difficile de trouver un petit resto rapide autre que le Mc-Do!!!! On a d'ailleurs fait une dernière journée Mc Do! Horrible! Mais pas d'autres choix, ou sinon il fallait se poser 1H30 pour manger dans un vrai resto, mais pas le temps pour ça! Vraiment éprouvant pour l'estomac!!!! Je peux vous dire que je n'en remangerai pas de ci-tôt, surtout que je ne suis déjà pas du tout une adepte du Mc Do en temps normal! ...

On a continué l'après-midi du dimanche sur la plage d'Ogonquit! Petite ville touristique, donc avec pas mal de monde, mais bien mignonne! IMG_9817 [800x600] IMG_9854 [800x600] IMG_9873 [800x600] A notre grande surprise, plusieurs personnes se sont baignées malgré une eau plutôt froide: IMG_9881 [800x600]

Le dimanche soir, on est remonté jusqu'à Portland pour y manger un morceau dans un petit pub. Nous n'avons pas vraiment pu nous imprégner de l'ambiance de la ville, mais le peu que nous en ayons vu nous a plu!

Le lundi matin, avant notre virée à Kittery (journée Mc Do), petite pause détente sur la plage d'Old Orchard. IMG_0084 [800x600]  IMG_0102 [800x600]

 

 

Et sinon, les autres week-ends depuis fin septembre ont été occupés entre des virées à Montréal, des moments de repos à Trois-Rivières, et deux week-ends de formation pour le boulot (enfin mon choix personnel mais qui me servira professionnellement, la DNP pour celles et ceux qui connaissent).

Et puis là, il ne me reste plus que 3 semaines avant de tomber en vacances et de rentrer en Europe pour 17 jours!

Pour info, je serai à Paris le 14 décembre, puis en Belgique du 15 au 19, en Savoie du 19 au 23 et en Vendée du 23 au 29 et retour au Québec le 30!

Au plaisir de tous vous revoir ou de vous avoir au téléphone! ;-)

 

Sinon, ici, l'hiver se fait doucement une place. Mais il devient de plus en plus intense! Aujourd'hui, petit -12°, ressenti -14° avec le facteur vent! Il faut sortir les bottes et le manteau d'hiver! Ca y est!

Mais ça va, le moral est prêt à ça!

 

A bientôt tout le monde.

Posté par lili_quebec à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2013

Un été 2014 au québec mais en famille! ;-)

Fin juin puis juillet, début des randos dans les parcs et des virées en vélo pour découvrir Montréal autrement!!!!!

Rando au parc du Mont Tremblant, au nord de Montréal! IMG_0194 [800x600] IMG_0232 [800x600] IMG_0242 [800x600] IMG_0243 [800x600] IMG_0248 [800x600]

Rando au parc de la mauricie, envahies par les moustiques!!!! Une horreur! :-( Je le savais déjà, mais ne jamais partir sans son anti-moustique au printemps et été...

Vélo le long du canal Lachine, deux tentatives! IMG_0415 [800x600] IMG_0420 [800x600] IMG_0425 [800x600] IMG_0435 [800x600] IMG_0460 [800x600] IMG_0470 [800x600] IMG_0475 [800x600] (toutes les photos sont de Djoul, ou Julie Demory!!!! ;-) )

Vélo dans les îles de Boucherville IMG_0342 [800x600] IMG_0348 [800x600] IMG_0351 [800x600] 

Auto-cueillette de fraises! IMG_0315 [800x600]

Baignade au parc d'Oka: eau chaude, brune et sans vague forcément... l'océan m'a un peu manqué à ce moment-là! ;-) IMG_0370 [800x600]IMG_0374 [800x600]

Festivoix: festival de musique à Trois-Rivières, sur 10 jours! Un pass à 35$, comment se priver, même se ce ne sont pas des groupes d'envergures mondiales, c'était bien agréable!

Rando aux USA, Mont-Mansfield avec Ophé et son chum! Une bonne mise en forme pour les rando avec les parents et les gars! ;-)

IMG_1893 [800x600] IMG_1910 [800x600] IMG_1911 [800x600] IMG_1921 [800x600] IMG_1929 [800x600] IMG_1932 [800x600] IMG_1938 [800x600] IMG_1967 [800x600]

 

Début août, mes frères sont arrivés pour 15 jours de vacances ici au Québec! Un objectif: profiter au maximum et voir le plus de choses possible.
Alors, c'est partie pour quelques jours à Montréal, puis direction l'estrie, avec une soirée des perséides (étoiles filantes du mois d'août) au Mont Mégantic, virée à Trois-Rivières avec Via ferrata au parc de la batiscan. Pour finir la semaine entre fraterie: virée à Québec.

Ensuite, avec les parents: Québec, direction la Gaspésie. Une belle courte semaine de plein air! Québec avec ses chutes Montmorency et son cirque du soleil, Parc du bic, vallée de la matapédia, Rocher Percé et île Bonaventure avec ses fous de bassans, parc Forillon, parc de la Gaspésie et ses orignaux!!!!

Avec les parents, balade en canot sur le lac Edouard du parc de la Mauricie, rando au parc récréoforestier de St-Mathieu du parc. Puis retour au boulot pour 3 jours. Et ensuite virée en estrie en sillonant la route des cantons de l'est. Et dernier jour à Montréal, avec son brunch, son Mont Royal et son canal Lachine.

3 belles semaines avec du monde 24h sur 24! Retour à la solitude moins pire que ce à quoi je m'attendais, donc tant mieux.

 

Et puis pour terminer l'été en beauté, virée à Tadoussac: camping, petits rorquals, bélugas, phoques, baleine à bosse (tic-tac-toe), rorqual commun! Et découverte du bord de route dans les Laurentides. Ca reste un coin que j'aime vraiment beaucoup ici.

Et actuellement les couleurs de l'automne s'installent bel et bien. Il fait beau mais frais. Des randonnées automnales sont au programme. A suivre!

 

PS. je vais tenter d'ajouter les photos qui vont avec sous peu...

Posté par lili_quebec à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un printemps 2014 relativement calme!

Bon bon bon, voilà que je ne suis plus du tout à jour...

Ecrire sur mon blog après quelques mois me permet de faire un retour sur les mois passés et de constater que le temps passe bien vite...

Après notre séjour en Abitibi, je suis restée plutôt calme, sans trop de visite en comparaison de l'année passée. Mais sans m'ennuyer pour autant!


Cours de tango argentin en semaine, pratique de bateau dragon aussi.

Festival de danse à Trois-Rivières début juin, sous la pluie cette année, mais encore de bons spectacle, avec une pratique de zumba en plein air le vendredi soir! ;-)
Un show des snowbirds, l'équipe de démonstration aérienne, au vieux port de Trois-Rivières: superbe! Des figures impressionnantes!!!

IMG_0065 IMG_0070

Petite virée à Québec pour la fête du Québec. Le début de la grande chaleur qui ne s'est pas arrêtée pendant plusieurs semaines!!!! Et en prime, un spectacle de plus de 3H des Cowboys Fringants! Bien sympa!

 

PS: les photos suivront... un jour...

Posté par lili_quebec à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2013

Abitibi-Témiscamingue, c'est loin mais c'est bien!!!!!

Le long week-end de la fête des patriotes pour nous, soit du 17 au 20 mai, je partais découvrir l'autre bout du Québec!!!!!

Avec deux copines de Montréal, dont la traditionnelle Djoul, nous avons loué une voiture pour quitter le monde civilisé de Montréal et vivre l'aventure abitibienne.! ;-)

Pour bien commencer, voici l'itinéraire que nous avons suivi:

Près de 2000 km pour moi, en 4 jours, c'est un bon rythme!!! ;-) En fait c'est un peu comme si en 4 jours, j'avais fait le trajet Liège-L'oie-Bretagne-L'oie-Liège!!!!! Le genre de trajet que je n'ai jamais fait en europe quoi!

Et pour tout vous dire, ça se fait vraiment bien.

Il faut compter à peu près 8H30 de route de Montréal à Rouyn avec environ 1H de pause. Ca fait de la route, mais ça passe bien, surtout dans une belle voiture! ;-)

 

Et pour le programme:

- vendredi soir, sortie en ville pour découvrir l'ambiance nocturne de Rouyn! On a trouvé un petit bar sympa, bar avec des jeux de société!

- samedi, direction vers le parc d'Aiguebelle, pour une petite randonnée de 2H avec une pause pique-nique sous un grand soleil! 2 4 2013-05-18 12


Ensuite, direction le refuge pageau! Un endroit où les animaux abandonnés, blessés ou orphelins sont recueillis et remis sur pied. Il y a des oiseaux (corbeaux, harfang des neiges, aigles, hibous et choeuttes...), des lynx, des ours, des orignaux, des coyotes, des loutres, des porc-épics, des marmottes, des ratons laveurs, des cerfs de virginie (des chevreuils quoi)... La plupart du temps, ils ne restent que le temps d'aller mieux, mais parfois l'animal s'habitue tellement à l'homme qu'il ne peut pas être relâché et a alors droit à sa résidence permanente au refuge! ;-)
 Le soir, petite soirée avec les amis de Doune, notre hôte. Doune, c'est une copine de Liège. A la base, c'est une très bonne amie de Djoul, et moi je la connaissais peu avant ce week-end. Mais elle vit dans une grande maison à Rouyn, avec une coloc québécoise, de Montréal. On a passé une bonne soirée.

- dimanche matin, gros brunch maison! Un vrai régal! Ensuite, direction Val d'Or pour la visite d'une mine d'or. L'endroit que nous avons visité n'est plus en fonction, mais il y a une mine active tout proche, et à ciel ouvert! C'était bien intéressant: une partie dans le laboratoire pour voir comment se passait l'analyse des carottes prélevées, et ensuite visite sous terre. On a pu vivre les conditions des mineurs, enfin avec la chaleur en moins, car nous ne sommes descendus qu'au 3ème palier sur 50!!!!!! 1


Le soir, 5 filles, au resto puis jeux de société = fous rires garantis pendant près de 4H! Ca fait beaucoup de bien!!!!

- lundi matin, gros brunch maison à nouveau! On ne change pas les traditions gagnantes! ;-) Et départ à 13H pour un retour à Montréal à 20H30! Le retour a été plus rapide que l'aller, mais nous avons fait moins de pause!

 

Une belle découverte. Et à la saison à laquelle nous y sommes allées, nous avons échappé aux moustiques, encore endormis! ;-) Certes, il n'y avait pas encore de feuilles sur les arbres. Enfin, elles sont sorties au cours du week-end! Mais c'est plutôt une belle région. D'après Hélène, ça ressemble fort aux paysages des Vosges!

 

PS: je n'ai pas encore récupéré toutes les photos, donc je créerai un album dès que je les aurai.

Posté par lili_quebec à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

A la découverte du Roller Derby et du dépassement de soi!

Le 26 avril, je découvrais le sport d'origine américaine: le roller derby. Actuellement majoritairement féminin, ce sport de contact se joue en patins à roulettes, sur une piste ovale.

Heureusement qu'on a pu avoir les règles, sinon pas facile de tout comprendre. Mais une fois connues, il est facile de rentrer dans le jeu et de laisser échapper quelques cris d'envouragement! ;-)


Pour faire simple, deux équipes de 5 joueuses sont sur le terrain en même temps. Il y a une jameuse, c'est celle qui marque les points en dépassant les joueuses de l'autre équipe sans se faire renverser ou expulser. Et les 4 autres joueuses ou un double rôle: celui de défenseurs (en bloquant la jameuse adversaire) et d'attaquants (pour ouvrir le chemin à leur jameuse)!
Et puis il y a quelques autres règles pour les pénalités...
C'est simple non???

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez toujours allez voir sur le site de l'équipe de Montréal: http://mtlrollerderby.com/regles-du-jeu/

 

Voilà à quoi ça ressemble sur le terrain:

2013-04-26 20

 

 

Et pour ce qui est du dépassement de soi, eh bien le samedi, avec Djoul, on a fait du bénévolat pour le défi sportif de Montréal. Non ce n'est pas ça le dépassement de soi! Mais le défi sportif, c'est une compétition annuelle qui rassemble de nombreux athlètes handicapés du Québec et même de l'Ontario. Nous, nous chronométrions les épreuves de natation! J'ai versé ma petite larme plusieurs fois.
C'était une belle après-midi, remplie de simplicité, d'efforts, de dépassement de soi, le tout dans une bonne humeur contagieuse.

Posté par lili_quebec à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 avril 2013

Soirée à la rivière Mattawin

Le week-end passé, le 13 et 14 avril, nous fêtions les 26 ans de Julie, la belge! ;-)

Comme l'année passée, elle avait loué un petit chalet au bord de la rivière Mattawin. Mais nous avions un tout autre décor cette année! De la neige et du froid!!!! (Pour information, l'année passée, à la même date, nous étions en petits t-shirt et nous avions passé une bonne partie de la soirée auprès du feu qu'on avait fait à l'extérieur...)

Avant d'aller au chalet, 6 d'entre nous avons fait une petite randonnée sur le sentier national de Grandes-piles. Une belle découverte mais dans le brouillard, donc nous n'avons pas pu apprécier la vue sur la rivière St-Maurice. J'y retournerai.

Et puis le soir, ben c'était bien sympa. Belle ambiance franco-belgico-québécoise! DSCF8936 [800x600]

Le chalet le lendemain matin: de l'extérieurDSCF8965 [800x600], avec vue sur la rivière MattawinDSCF8967 [800x600], et le chalet vide, DSCF8975 [800x600] DSCF8976 [800x600] DSCF8977 [800x600]

Et petite vue sur la rivière St-Maurice, le dimanche midi, sur le retour! DSCF8980 [800x600]

Posté par lili_quebec à 21:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tango des sucres!

Le samedi 6 avril, mon prof de tango, Bernard, a organisé une milonga « Tango des sucres ». Oui oui, vous avez bien compris, nous avons dansé dans une cabane à sucre !!! C’est possible !

Nous pouvions les rejoindre en début d’après-midi, ce que j’ai fait avec plusieurs autres collègues de tango.J’ai pu, cette fois, participer à la récolte de l’eau d’érable ! DSCF8912 [800x600]   DSCF8921 [800x600]

Comme il avait plu dans la semaine, la neige était relativement tassée, donc pas besoin de s’aventurer avec les raquettes. Mais c’est au risque de caler ou s’enfarger dans la neige ! Voyez donc ! ;-) DSCF8918 [800x600]

 

 

 

 

C’est fréquent, surtout lorsque les chaudières sont pleines d’eau (glacée pour le coup) et donc bien lourdes ! DSCF8914 [800x600]

En tout cas, c’était une journée magnifique. Et là-bas, il restait encore pas mal de neige, donc c’était très beau. DSCF8910 [800x600]

Bernard nous a fait goûté au réduit, c’est avant que l’eau ne soit du sirop. On le boit comme ça, dans un verre… Imaginez la dose de sucre ! DSCF8922 [800x600] Mais c’est vraiment bon ! Et puis tout le monde me dit que le sirop d’érable est le plus sain des sucres… ;-)

Pour le souper, chacun avait apporté quelque chose à manger, chaud ou froid. J’ai alors eu l’opportunité de découvrir les vieux poêles à bois !!! DSCF8928 [800x600]

Et puis nous avions une belle petite salle pour danser toute la nuit ! DSCF8924 [800x600] Début à 17H et fin à … Des danseurs et danseuses de Montréal et de Québec étaient également là. C’était très intéressant !!! ;-)

 

PS: j'ai mis à jour les albums photos. Voici le nom des nouveaux albums: Le festivolant, carnaval de Québec 2013, randonnées hivernales et séjour de Delphy.

Il me manque les photos de NY et de Toronto... Je mettrai un album quand je les aurais récupérées...

Posté par lili_quebec à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2013

Les bienfaits du tango argentin (par Stella Jordan)

Bonjour à tous.

Il y a quelques temps, Djoul, ma copine de Montréal, a fait des photos avec ma tenue de tango! Alors comme c'est le thème j'ai envie de lui rendre hommage! Voilà le fruit de son travail! ;-) Merci à toi Djoul pour cette photo, et les autres! ;-)

équilibre

 

Autrement, il y a quelques semaines, Stella Jordan, la compagne de mon prof de tango (ma prof et collègue de tango quand je suivais les cours de groupe), a rédigé un texte sur le tango argentin.

Je lui ai demandé son autorisation pour le mettre ici. Car j'ai envie de vous partager ceci. C'est malgré tout une passion pour moi.

Donc voilà ce qu'elle nous a transmis en plusieurs fois.

Bonne lecture à tous. Et qui sait, peut-être aurez-vous le goût d'essayer cette belle danse! ;-)

 

Les bienfaits de la danse

Les bienfaits psychologiques et physiologiques de la danse, et plus particulièrement de la danse en couple, ne sont un secret pour personne.

D’abord la danse est une activité sociale amusante, où l’on rencontre des gens dans un contexte peu stressant. C’est une activité qui aide à diminuer la timidité et les inhibitions, à renforcer la confiance en soi, à évacuer le stress et la tension, ce qui augmente le niveau d’endorphine amenant une sensation de bien-être. Pendant qu’on se concentre sur le mouvement à exécuter, on oublie nos soucis et on canalise notre trop-plein d’énergie de façon positive. La danse devient aussi un moyen d’exprimer ses émotions, tout en appelant à la courtoisie, les bonnes manières et un respect de la bienséance. Elle impose une reconnaissance de l’autre. Enfin la danse est une activité conviviale ou l’âge n’entre pas en ligne de compte.

Les avantages pour la santé sont aussi nombreux. Le mouvement constant et fluide de la danse permet de développer plusieurs aspects. D’abord, la coordination du rythme et des mouvements (coordination entre le haut et le bas du corps; coordination interpersonnelle avec notre partenaire) est un exercice mental de maîtrise de son propre corps. De plus, non seulement le raffermissement des abdominaux et des fessiers procure un meilleur équilibre offrant ainsi une stabilité dans les activités quotidiennes, mais l’assouplissement et le renforcement progressif des principaux groupes musculaires procure plus de flexibilité et de tonus, se traduisant par une gestuelle quotidienne plus gracieuse et un maintien plus droit. Cet exercice d’intensité douce à modérée aide également à prévenir des troubles cardio-vasculaires en évitant le sédentarisme, et renforce les articulations et les os. En fin de compte, un des grands avantages de la danse est qu’elle permet une prise de conscience de son corps. On apprend à mieux se connaître. Selon France Schott-Billmann[1], psychanalyste et danse-thérapeute à l’université de Paris-V, « les règles de la danse sont une façon de convier le corps à la conscience de soi à travers des mouvements qui, par la façon dont ils sont construits, revisitent ses fondements aussi bien physiques que psychiques. »

Et que dire de la musique. Dans une étude sur la neuroscience de la danse[2] des chercheurs ont observé plus d’activité cérébrale lorsque l’apprentissage d’un mouvement se faisait avec la musique. Des pas de danse faits en synchronisme avec la musique génèrent plus d’influx de sang au cerveau que des pas faits sans musique. De plus, au lieu de contraindre le corps, la musique libère le mouvement qui était jusqu’alors empêché, de sorte que chacun découvre son savoir-faire naturel.

 

Mais alors, quels sont les avantages de danser le tango plutôt qu’une autre danse?

C’est ce que nous verrons dans les semaines à venir.

 


[1] Schott-Billman, Le besoin de danser, éditions Odile-Jacob, nov. 2000, Paris, p.68.

[2] Jaoabbey Sack, So You Think You Can Dance?: PET Scans Reveal Your Brain’s Inner Choreography, Scientific American Magazine, June 16, 2008. Basé sur une etude intitulée The Neuroscience of Dance.

 

Les caractéristiques spécifiques au Tango Argentin

Nous avons vu la semaine dernière quels sont les bienfaits de la danse de couple en général. Regardons aujourd’hui les deux caractéristiques spécifiques et assez exclusives au Tango Argentin et qui distingue le Tango de autres danses : la qualité intense de l’étreinte des partenaires, et l’improvisation.

D’abord l’étreinte dans le tango argentin requière une connexion intense et assez particulière de la part du couple, car un moment intime est créé dans cette étreinte : debout face-à-face, les épaules parallèles, et les centres de masse alignés. C’est une position qui accorde à l’autre toute notre attention, qui met l’autre au centre de notre univers. Dans son livre The Meaning of Tango, Christine Denniston explique que la qualité de l’étreinte du Tango pourrait à l’origine avoir été motivée par un besoin d’intimité inassouvi : Tango evolved in a society where loneliness and isolation were the norm, where many people were forced to live on their own, and where attention and true intimacy were rare and precious. Naturally, then, Tango dancers chose the most intimate, personal, and perhaps even emotionally challenging position possible to dance … They danced heart to heart.[1] Selon Federico Trossero, psychiatre et professeur à l’École de médecine de l’Université nationale de Rosario, et spécialiste de la tango thérapie, cette danse improvisée, de par cette étreinte particulière, permet la libre expression des sentiments et des émotions. « Le tango, à travers l’embrassade, le toucher et le mouvement, nous permet de reproduire des expériences de la première enfance et de satisfaire une part de nos besoins affectifs. »[2]  Il ajoute même que « sur le plan chimique, le contact physique libère dans l’organisme des substances qui envoient une cascades d’informations au cerveau et qui peuvent modifier temporairement la production de certaines molécules comme la chromatine et la sérotonine (Holsboer, 1999). Cette dernière fonctionne à double sens; elle joue un rôle dans les changements d’état émotionnel en même temps qu’elle est influencée par eux. »[3]

De plus, le tango argentin est une danse d’improvisation. La technique du tango est basée sur une façon de marcher qui demande d’être à l’écoute de son corps et de celui de l’autre, dans l’ici et maintenant. Particulièrement importants sont les rôles complémentaires dans cette danse d’improvisation. Un homme et une femme, le guideur et la guidée, doivent être disponibles l’un à l’autre et chacun doit accepter de prendre sa propre place, d’assumer son propre rôle. Le rôle du guideur et de la guidée sont bien déterminés. L’harmonie de la danse dépend énormément de l’acceptation de son propre rôle. L’homme doit accepter de guider, sans hésitation.  En vivant la réalité de chaque moment de danse et en s’adaptant à chaque mouvement de la guidée, le guideur accepte la responsabilité de l’attendu autant que de l’inattendu. De son côté, la femme doit accepter d’être guidée, de ne pas savoir où elle va. Seule la conscience et l’acceptation de son rôle donnent à la guidée la confiance nécessaire pour vivre l’instant présent sans anticipation. En effet, la guidée ne doit ni devancer la guide, même si c’est « pour faire bien », ni y résister, de peur de « ne pas faire la bonne chose ». Autant le guideur doit développer une confiance tranquille et une habileté à indiquer la guide, autant la guidée doit développer cette même confiance tranquille à ne pas bouger à moins qu’on lui guide un mouvement, et l’habileté de prendre ce mouvement et en faire le sien de façon active plutôt que passive.

Étant donné qu’il n’y a pas de chorégraphie préétablie dans le tango (il n’y a que lors de spectacles que les danseurs décident d’une chorégraphie), pour danser le tango, l’homme et la femme doivent tout à la fois développer la confiance en soi et la confiance en l’autre et apprendre à vivre le moment présent afin de se rendre disponible à prendre le risque de l’inconnu - le tout dans un esprit de générosité et de partage. Au cours de l’apprentissage, lorsque les bases fondamentales du tango, communément appelé « l’alphabet du tango» deviennent plus solides, les combinaisons multiples exécutées dans l’improvisation apportent bonheur et émerveillement aux danseurs. Le tango argentin, de par son expérience d’intimité, offre aux danseurs une occasion privilégiée et socialement acceptable d’explorer et apprendre à gérer les relations interpersonnelles dans toutes leurs complexités.

On dit du tango argentin qu’on le danse avec son cœur, car, dans un tango, lorsque la connexion devient dialogue, chaque partie du corps participe à la fluidité et à la qualité du mouvement, de même que chaque pause devient tout aussi vivante que le mouvement lui-même.

Ces caractéristiques inhérentes au tango argentin semblent depuis quelques années avoir attiré l’attention de divers chercheurs. Plusieurs recherches ont permis de placer l’apprentissage du tango argentin parmi les activités permettant de soigner ou d’améliorer la qualité de vie de certains patients atteints de maux psychologiques et physiques : certaines personnes souffrant de dépression, phobies sociales, schizophrénie, maladies cardio-vasculaires, Parkinson, Alzheimer, et également pour les personnes âgées ayant des problèmes d’équilibre, de mémoire et de coordination.

Dans les prochains Tangusto, nous verrons les bienfaits du Tango argentin sur la santé psychologique et sur la santé physique.

 


[1] Denniston, Christine, The Meaning of Tango, The Story of the Argentinian Dance, Portico Books, 2007, p. 31.

[2] Trossero, Federico, Réflexion sur la tango-thérapie, ses fondements, ses applications, article paru dans Tango sans frontières, sous la direction de France Joyal, Presses de l’Université du Québec, 2010, page 46.

[3] Trossero, Federico, idem, page 46.

 

Les bienfaits du Tango argentin sur la santé psychologique

 

Qu’on s’en rende compte ou pas, il semblerait que de faire quelques pas de danse dans l’étreinte étroite d’un Tango apporterait de nombreux bénéfices pour la santé mentale. Dans un article intitulé « Tango & Santé[1] », Solange Bazely répertorie diverses recherches portant sur les bienfaits psychologiques du tango argentin. Entre autre, elle note le travail du docteur et spécialiste en psychiatrie, Guillermo Hönig, de l’hôpital psychiatrique la Borda (José T. Borda Interdisciplinary Psychological Assistance Hospital).  Le docteur Hönig a mis en place des ateliers à tous les quinze jours où « les malades, des hommes, en majorité schizophrènes, sont invités à prendre le cours [de tango] … Les bienfaits sont multiples, notamment grâce à l’abrazo [l’étreinte] qui permet une communication forte avec l’autre … Par ailleurs, la concentration que requiert l’apprentissage permet d’échapper, même momentanément à leurs préoccupations … Une belle façon de se reconnecter avec l’autre … ». Dans un article intitulé Tango Hospital - Ario[2], paru dans la revue de Buenos Aires La Milonga Argentina, Gabriel Cócaro présente le travail de l’équipe de danseurs à l’hôpital de la Borda. Selon le docteur Hönig, les cours stimulent l’interaction entre les patients, et permettent de créer des liens étroits avec des personnes qu’ils n’auraient jamais côtoyées autrement, puisqu’ils n’auraient pas fait partie de leur entourage. »

 

De plus, en apprenant un code commun à tous les danseurs de tango, les gens vivant avec une maladie perdent leur statut de patient. On cesse de les traiter comme tel parce que dans l’apprentissage de la danse, ils deviennent un égal. Selon Hönig « Notre culture considère les humains dans la souffrance comme des êtres différents. Alors, lorsqu’une personne est capable de créer des liens produits et partagés par un même code culturel (notamment le code du tango), cela met un baume sur la douleur, et ça, conclut-il, c’est thérapeutique. » L’apprentissage du tango ne prétend pas pouvoir guérir la maladie, mais chose certaine il augmentera la qualité de la vie des personnes malades en brisant l’isolement que cause toute maladie.

 

De son côté le psychiatre et auteur du livre Tango Terapia,[3] Federico Trossero, suggère et utilise lui-même les ateliers de tango comme traitement de la dépression, des phobies sociales, et de la schizophrénie. Il voit le tango comme catalyseur du développement personnel permettant à la personne d’explorer ses ressources intérieures, et de se prendre en main dans un espace de création et d’épanouissement. Selon lui le tango est un outil puissant, d’autant plus auprès de personnes pour qui l’expression verbale n’apporte pas les réponses et le bien-être souhaité. La musique et la danse de tango, son rythme, sa connexion avec l’autre, ses mouvements, deviennent un « instrument privilégié pour transformer l’unité bio psychosocial qu’est l’être humain »[4] Schott-Billmann ajoute qu’ « en inaugurant un nouveau rapport au corps, au plaisir, au groupe, à l’autre et à soi-même, la danse offre un regain de jeunesse, un renouvellement des valeurs et une autre identité »[5].

 

Nous complèterons la semaine prochaine cette série de textes sur les bienfaits du Tango argentin avec les bienfaits du tango sur la santé physique. Bonne semaine et à vendredi.

 


[1] Tango & Santé (Tout Tango Magazine, France), Solange Bazely, site tangoterapia.org.

[2] Tango Hospital – Ario, Gabriel Cócaro, article paru dans la revue La Milonga Argentina, no.41, julio 2009.

[3] Tango Terapia, Fundamentos, Metodología, Teorí y Práctica, Federico Trossero, 2da Edition.

[4] Site officiel du docteur Federico Trossero : www.tango-terapia.com.ar/

[5] Schott-Billmann, op. cit., p. 81.

 

Les bienfaits du Tango Argentin sur la santé physique

 

Des travaux de spécialistes en cardiologie tels le docteur Sergio Fiore, président de la Société de Cardiologie d’Entre Rios et le docteur René Favaloro, créateur du by-pass, démontrent les bienfaits du tango sur la santé physique.  « La prévention étant à l’honneur en matière de cardiologie, une enquête scientifique a effectivement fait ressortir que le tango pouvait contribuer à diminuer les facteurs de risques des maladies cardiaques, en tonifiant la musculature, en améliorant la posture lombaire, l’équilibre, la stabilité et la flexibilité, en réduisant le stress et l’anxiété et en augmentant la confiance en soi et la socialisation. »[1] « Danser le tango aide à prévenir les carences physiologiques chez les adultes sains, et ralentit le processus naturel de vieillissement » expliquent Ricardo Comasco et Roberta Piedro, cardiologues, et co-auteurs du livre Le cœur dans le tango. Leurs recherches démontrent que danser le tango « permet la réduction du cholestérol total et du mauvais cholestérol (LDL), mais également d’améliorer la tolérance au glucose en empêchant le diabète de type II et en aidant à son traitement, de prévenir l’hypertension, de maintenir et d’améliorer la force, l’endurance et la masse musculaire, et de prévenir l’ostéoporose. »[2]

Chez les personnes âgées, une étude réalisée sur 30 personnes âgées entre 68 et 91 ans par l’Université McGill de Montréal, sous la direction de Patricia McKinley, révèle qu’au bout de 10 semaines de pratique du tango, les participants ont « une meilleure stimulation du système nerveux central, une plus grande activité cérébrale et une amélioration de la coordination et de l’équilibre. Le fait de danser à deux est un plus non-négligeable qui rend également attrayante cette pratique pour les personnes du 3e et du 4e âge. »[3]

Les travaux de McKinley comparaient un groupe de marcheurs au groupe de danseurs. C’est le groupe de tango qui a obtenu une meilleure amélioration non seulement de la coordination et de l’équilibre, mais aussi de la posture et des gains cognitifs. McKinley explique cette meilleure performance par le fait que « le tango incorpore les éléments qu’on retrouve dans les programmes standards de réhabilitation neurologiques : le transfert de poids avant, arrière, de côté; se tenir sur une jambe; marcher en ligne droite vers l’arrière autant que vers l’avant; allonger le pas dans toutes les directions, et tourner dans un espace restreint. »[4] On peut en conclure que Schott-Billmann a bien raison lorsqu’elle affirme que la danse populaire est « abordable à tout âge et quels que soient la constitution physique ou l’entraînement du danseur … ses règles, au lieu de la rendre plus difficile, la font accessible à tous »[5].

De plus, les chercheurs de l’University of Washington School of Medicine de St. Louis[6] ont mené une étude qui démontre les bienfaits du tango argentin pour des gens vivant avec la maladie de Parkinsons. Un groupe de dix-neuf participants a été divisé en deux sous-groupes, un groupe suivant un programme d’exercices adaptés aux personnes vivant avec le Parkinsons, un autre groupe suivant des cours de tango argentin. Les deux groupes complétaient vingt semaines de tango ou d’exercices et chaque participant était évalué avant et après les cours. Pendant chaque heure des cours de tango, différents exercices étaient proposés : des étirements, des exercices d’équilibre, et différents pas de tango. À la fin des vingt cours, les chercheurs ont pu noter chez les patients une meilleure mobilité (Timed Up and Go test) et un meilleur équilibre (Berg Balance Scale) chez les sujets ayant suivi les cours de tango argentin que chez les sujets ayant fait le programme d’exercices.

 

En conclusion

 

Les bienfaits ressentis lorsqu’on danse le tango argentin ne sont pas banals. Cette étreinte si intense inhérente au tango argentin est en effet un véritable cadeau aux danseurs. Grâce à cette particularité, le tango argentin offre aux personnes qui pratiquent cette danse le pouvoir de l’expression de soi, un moyen privilégié de communication et de contact avec l’autre, sans expression verbale, et apporte un éventail d’avantages physiologiques et psychologiques qui par ricochet améliorent la qualité de vie et aident à rendre heureux.

Ici prend fin le fruit de mes lectures sur les bienfaits du tango argentin. Alors n’attendez pas que baisse votre forme physique ou mentale; laissez-vous emporter par la magie du Tango argentin, et dansez!

 

Stella Jordan

 


[1] Tango & Santé (Tout Tango Magazine, France), Solange Bazely, site tangoterapia.org.

[2] Tel que noté dans l’article de Gabriela Maria Ensinck et traduit par Juliette Igier intitulé Pourquoi danser le tango vous aide à rester jeune.

[3] Tango & Santé (Tout Tango Magazine, France), Solange Bazely, site tangoterapia.org.

[4] Studies with Tango dancing, computer training, show ways to maintain a healthy brain in old age (Society of Neuroscience magazine – USA). L’article était sur le site :

http:/www.tangoterapia.org/index

[5] Schott-Billmann, op. cit., p. 67.

[6] Hackney M.E., Kantorovich S., Levin R., Earhart GM, Effects of tango on functional mobility in Parkinson's disease: a preliminary study, Program in Physical Therapy, Washington University School of Medicine, St. Louis, Missouri, USA, 2007.

 

 

A bientôt tout le monde.

Posté par lili_quebec à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2013

Et depuis début 2013, du nouveau???

Comme vous le savez, pour la plupart au moins, j'ai pris mon envol en solitaire! J'ai déménagé après plus d'un an de colocation avec Julie coloc! ;-) Et ce n'est pas parce que ça n'allait plus que je suis partie, c'était un commun accord, pour ne pas nous freiner dans nos envies et projets!

Alors j'ai pris possession d'un grand 3 et demi dans Trois-Rivières mi-janvier. Et maintenant, je suis relativement bien équipée, grâce à plein de monde dont mes collègues!!!!

Le week-end du 26 janvier, j'ai accueilli mes premières invitées, les traditionnelles Djoul et Ophé! ;-) Les habituées de la maison maintenant!
On est allées au Festivolant de Grandes-Piles, près de chez moi. C'était un festival de cerf-volants. Un plaisir de se retrouve en plein air, sur la rivière St-maurice gelée!

Début février, j'ai vécu mon premier Superbowl! Ambiance sympa chez des amis de Trois-Rivières rencontrés mi-janvier, dont une vendéenne d'origine! :-D

La semaine du 4 février a été pas mal occupée, entre le festival des films de montagne le mardi soir, un souper tartiflette chez une collègue de travail le mercerdi soir (eh oui, j'ai réussi à trouver de quoi faire une bonne tartiflette, pas la vraie, mais vraiment bonne pareil!), le carnaval de Québec le samedi et du patin le dimanche!!!!!

Le week-end du 16 février, petite visite des habituées de la maison, avec en prime une rando nocturne près de Québec: randonnée porto svp! (si vous allez sur le blog d'Ophé vous trouverez tous les détails! ;-) ) Un très bon concept: 1H30 de rando à la lampe frontale, ou pas, et arrivée dans un camp, avec du fudge (chocolat) et un petit verre de porto! :-D

Le week-end suivant, le 23-24 février, je suis allée à Montréal pour voir un peu le festival Montréal en lumière et diner avec une belge, Isabelle. C'est une fille rencontrée dans un covoiturage qui est arrivée en août 2012 pour faire un doctorat ici. Elle et son mari restent à Montréal et on essayait de se revoir depuis un moment. C'est une belle rencontre amicale!

La semaine suivante, on a organisé avec 5 collègues une sortie ski le jeudi soir, ski alpin! C'était une grande première pour moi. Et j'ai tellement aimé ça!!!! Il venait d'y avoir une tempête la veille, donc les pistes étaient vraiment belles! Je suis restée sur la familiale mais j'ai apprécié la découverte! A refaire plus intensément l'année prochaine! ;-) Et le samedi 2 mars j'ai fait ma crémaillère, en petit comité, juste les meilleurs d'ici! ;-)

Le mardi 5 mars, Delphy, une copine de la danse de vendée, est arrivée au Québec pour quasi 3 semaines! Je suis donc montée à Montréal le mercredi soir pour souper avec elle. Et puis elle est venue voir un peu les soirées de tango à Montréal, à mon plus grand plaisir. Elle est ensuite allée chez sa cousine près de montréal. Pour ma part, je l'ai accueillie du mercredi 13 au mercredi 20! C'était superbe de l'avoir comme coloc! Ca m'a fait beaucoup de bien. J'avais pris mon vendredi après-midi et mon lundi. Et puis les autres journées, elle s'est reposée ici et à profité de la neige qui tombait encore! Le vendredi soir, on est allées dormir toutes les deux dans un camp de bûcherons à 1H de route de chez moi. C'était génial, si on oublie les -10° du début de soirée! Après avoir réussi à allumer un bon feu dans le poêle, on a pu profiter de notre soirée, sans eau ni électricté! Le lendemain, petite rando raquette le matin et traineau à chien l'après-midi! Trooooooop bien. C'était tout simplement génial! Je suis contente qu'on ait réussi à le faire! On a pu guider notre traineau à tour de rôle! Et il faisait vraiment beau. Le dimanche, on est allé dans le parc de la Mauricie faire une petite randonnée de 2H pour terminer la journée par une cabane à sucre avec Julie la belge et une de ses amies. Et le lundi, petit tour dans 3R, au soleil, mais au froid. Et virée chez une collègue de travail qui a une érablière. En plus d'un deuxième bon repas de cabane à sucre, qui n'a d'ailleurs rien à voir avec la cabane commerciale du dimanche soir, nous avons fait des glissades!!!!! C'était bien drôle! J'ai eu quelques bleus et beaucoup de fous rire! ;-)

Dur retour à la vie en solo après une si bonne semaine. Mais c'est bon, j'ai repris mes marques maintenant.

Le week-end suivant, du 22 au 24 mars j'avais la crémaillère d'Ophé à Sherbrooke le vendredi soir, une virée à Montréal le samedi pour passer une dernière après-midi avec Delphy et l'accompagner à l'aéroport. Et un petit dimanche montréalais bien paisible avec un bon brunch dans un nouvel endroit bien sympa proche de chez Djoul.

 

Et puis on arrive enfin au week-end dernier, le week-end de Pâques!!!!
Qui dit plus de 2 jours de week-end, dit obligatoirement virée quelque part! Alors avec Djoul, Ophé et un copain d'Ophé, Max, on est parti à NY!!!! Seconde fois pour les 3 filles. Mais quasiment la première pour moi. L'année passée, je n'étais pas vraiment dans un état d'esprit ouvert à la découverte de la ville! Là c'était génial! Un logement vraiment bien (avec airbnb pour ceux qui connaissent), avec une vue sur l'empire state building!!!! Et puis du beau temps vendredi et samedi, et un peu de pluie dimanche! Beaucoup de marche, un programme à l'arrache mais finalement bien goupillé: balade dans le Queens (là où était notre logement) avec le 5 pointz (bâtisse de tags), découverte des donuts, wall street, statue de la liberté, pont de brooklin avec coucher de soleil sur la skyline le vendredi. Samedi: cookies, central park, high line, Chelsea Market, Little Italy, Top of the Rock de nuit! Dimanche, défilé de pâques ou la "easter hat parad", la gare centrale, time square, puis le mémorial du 9 septembre! Et retour à Montréal le lundi!!!

Je n'ai pas encore récupéré les photos de NY, mais j'essaierai petit à petit de mettre de nouveaux albums... Affaire à suivre!

Ca y est, j'ai rattrapé mon retard! youhou! Ca c'est du condensé pour moi! ;-)

 

Et puis j'ai bien pensé à ma famille à Pâques!!!! J'aimerai tellement sentir la bonne odeur de la galette pâquaude!!!! hum, un régal rien que d'y penser!

Régalez-vous bien pour moi!

 

Et aussi, pour ne pas parler que de loisirs... niveau boulot, eh bien j'ai fait une demande de renouvellement de permis de travail qui a été acceptée! Donc on devrait lancer les démarches sous peu! Mais cela veut dire que je peux rester jusqu'à l'automne 2015. Il va y avoir du changement dans mon milieu de travail, mais on verra ça en septembre. D'ici là, rien ne change pour moi!

Cela veut donc dire que vous pouvez prévoir vos vacances pour 2014! ;-) je devrai être encore ici! :-D
A bon entendeur, Salut!

 

Gros bisous à tous.

Posté par lili_quebec à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bref récapitulatif de la fin d'année 2012!

Allô tout le monde.

Bon, après des mois de silence, et de procrastination de la mise à jour de mon blog je me lance...

Je ne vais pas faire un post par événement mais je vais tenter de faire un bref récapitulatif de ce qui s'est passé pour moi depuis le mois de novembre!

Voici pour l'année 2012!

Fin novembre: Toronto et chutes du Niagara! En voyage organisé! A ne pas faire! ;-) C'était sympa, mais pas mon genre de voyage. Mais je peux mtnt dire que j'ai vu les chutes du Niagara! Si vous voulez plus de détails, Pim (la feue canadienne) a mis un post à ce sujet sur son blog.

Le premier week-end de décembre, petit week-end au Lac aux castors, près de chez moi. Un petit chalet, 4 filles, de la neige... un bon week-end! (voir les post d'Ophélie et de Pim à ce sujet)


Après, Pim nous a quittées... sniff! Et puis je suis rentrée en France pour les vacances de Noël, juste 12 jours, c'est trop court! Mais c'était chouette quand même de revoir celles et ceux que j'ai pu revoir!

 

J'essaierai de mettre des photos sous peu... Mais je ne promets rien! ;-)

Posté par lili_quebec à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]